Huile, dessins, aquarelles et autres choses...

La tour d'Erbalonga
La tour d'Erbalonga

Né il y a de ça... pas mal d'années à Erbalunga, petit village (à l'époque de ma naissance) situé à une dizaine de kilomètres de Bastia dans le Cap Corse, je dessine depuis que je suis tout gamin. Comme pour tous les enfants, le graphisme a été pour moi un moyen d'expression privilégié. J'ai laissé les traces de mon "art" sur tous les murs de la maison de mon enfance et plus tard, sur les pupitres et les cahiers d'écoles que je remplissais de petits personnages humoristiques en lieu et place de ce qu'auraient voulu que j'écrive les profs !

Mon parcours professionnel chaotique m'a conduit jusqu'à un emploi de dessinateur d'intérieur dans lequel j'ai eu à faire des plan et croquis pour des implantations de cheminées. Je me suis alors découvert un intérêt important pour le dessin dit "d'architecture", tout ce qui a attrait aux bâtiments, aux vieilles pierres... mais pas seulement.

 

Je me suis mis à la peinture assez tard, après n'avoir longtemps fait que du dessin, après avoir tâté un peu de la bande dessinée... sur une envie, en passant devant une toile qui traînait là...

 

Je peins comme je dessine. Le crayon ne sert pas à esquisser le dessin mais bien au contraire, il est le point dominant de mes créations et il ressort au final, au premier plan.

détail
Détail

Ma technique est particulière, et là encore, se rapproche beaucoup du dessin:

Je prépare d'abord ma toile pour lui donner un aspect "vieilli", puis j'applique une couche très diluée qui servira de fond uniforme et enfin je fais le dessin.

 

Je travaille à l'huile en fine couches suscessives superposées. Des lavis.

Je me sers de très peu de couleurs, des terres, des ombres essentiellement.

Pas plus de 5 teintes différentes pour faire vivre des paysages qui inspirent le calme et la sérinité.

Dernière mise à jour : 07 Septembre 2016